阿勒泰| 理县| 安阳| 武隆| 三原| 民权| 文安| 绥化| 青海| 浦江| 华阴| 霍州| 寻乌| 同安| 柳城| 江油| 神农架林区| 石嘴山| 莱芜| 成都| 赫章| 潢川| 海宁| 西宁| 肇州| 北仑| 吐鲁番| 安新| 南部| 交城| 乌鲁木齐| 邱县| 固始| 台湾| 揭东| 长寿| 乐平| 彭山| 宾川| 阜平| 蒙自| 沿滩| 酉阳| 贡觉| 汉阴| 多伦| 瓯海| 会东| 岑溪| 图木舒克| 新余| 三都| 甘谷| 特克斯| 石泉| 神农顶| 林芝镇| 宜川| 恭城| 阜新市| 三都| 锡林浩特| 济宁| 连山| 海淀| 南江| 剑河| 高县| 城步| 滁州| 新宁| 根河| 青州| 万安| 镇宁| 尼玛| 阜新市| 安达| 华坪| 普宁| 柘荣| 博野| 马鞍山| 楚雄| 中卫| 本溪市| 茶陵| 随州| 灵武| 宾阳| 雷山| 绥德| 嘉定| 寿阳| 奉化| 通江| 大庆| 凤城| 孟连| 丘北| 荣县| 湘乡| 安塞| 枝江| 延川| 五河| 莆田| 烈山| 称多| 双柏| 带岭| 钦州| 揭西| 姚安| 荔浦| 镇远| 电白| 绩溪| 双流| 越西| 哈尔滨| 武功| 安远| 张湾镇| 靖远| 高平| 思南| 宁化| 烈山| 且末| 寻乌| 木里| 樟树| 潜山| 仪陇| 阿瓦提| 韶关| 宝丰| 丽水| 台前| 余庆| 嘉善| 莱芜| 娄烦| 连平| 赣县| 雅安| 炎陵| 清河| 长垣| 蒲县| 井陉| 湖南| 夷陵| 蕲春| 宾县| 罗江| 峰峰矿| 正镶白旗| 芮城| 石拐| 梓潼| 夏邑| 山阳| 平潭| 玛沁| 渠县| 桂林| 昌吉| 大石桥| 阜新蒙古族自治县| 青阳| 灌云| 云县| 宜川| 玛曲| 开远| 渝北| 和顺| 大厂| 饶河| 昌黎| 汉阴| 沿滩| 池州| 广昌| 湖北| 桂林| 康定| 高阳| 德江| 玉山| 札达| 巧家| 璧山| 微山| 晴隆| 盐田| 乐昌| 新郑| 高陵| 马龙| 盂县| 礼泉| 奈曼旗| 大洼| 颍上| 泽普| 平乐| 双柏| 台南县| 太白| 横峰| 永昌| 通海| 罗甸| 长沙| 绥化| 安达| 龙泉驿| 株洲市| 陇县| 屯留| 赤壁| 都江堰| 内丘| 平原| 乌拉特中旗| 惠山| 和田| 大化| 丰都| 甘泉| 陈仓| 遂宁| 绛县| 临汾| 嘉禾| 运城| 雷山| 资溪| 弥渡| 石嘴山| 北安| 建昌| 金堂| 美姑| 萨嘎| 瑞昌| 民勤| 丽江| 马龙| 金坛| 安新| 宣化县| 榆树| 沈阳| 嘉义市| 措美| 铜仁| 威县| 西峡| 舞钢| 徐闻|

《中国记者》杂志

2019-09-21 04:40 来源:中青网

  《中国记者》杂志

  因此,我们需更好地把握内蒙古地区贫困现象,寻找更加有效的反贫困策略。如用户发现其帐号遭他人非法使用或存在其它安全问题等情况,应立即通知思客管理员。

由光明网出品的【学习时刻】栏目,今天邀请清华大学国情研究院院长胡鞍钢,请他谈谈对该思想的理解。透过“村晚”这方小天地,文化走上舞台正中央,发挥着在振兴乡村中的特殊作用,带动当地拓展全域旅游,探索农村经济增长的新模式。

  再说了,荷兰、韩国、日本人家已经形成了创意、制作、宣传、发行等环节为一体的产业链。三是高效性。

  一些地区片面相信所谓现代知识,对于来自农村和农民的地方知识重视不够,结果出现了发展的“水土不服”,遭到挫折。(五)思客禁止的行为用户在思客发布信息时,必须遵守国家有关法律规定,并承担一切因自己发布信息不当导致的民事、行政或刑事法律责任。

3、因网络的特殊性和不稳定性,思客不对用户所发布信息的删除或储存失败承担任何责任。

  [责任编辑:李澍]

  (三)个人资料提供:1、在注册时,用户应该提供真实、准确、最新和完整的个人资料;2、如个人资料有任何变动,用户必须及时更新相关信息。我们必须看到近40年来农村的巨大进步。

    《光明日报》(2018年03月02日13版)[责任编辑:孙宗鹤]

  在任何情况下,思客认为用户的行为可能违反国家法律、法规,可以在任何时候不经事先通知终止向该用户提供服务。  作者:熊丙奇  以“幸福指数”为题作视觉化表达、书法考试要当场作诗一首、考素描画“失重”、昆曲班三试要现场排演现代小品……近年来,艺术院校的招生考试越来越不拘泥于传统,校考中频频出现“奇葩题”,让考生大呼意外。

  尽管内蒙古的扶贫工作成效显著,但由于内蒙古经济社会发展具有牧业经济脆弱、生态环境保护压力大、边境地区广等特征,导致少数民族人民、牧民以及边民等群体的脱贫难度较大。

  2017年,网络自制综艺节目的市场竞争已由“游击战”转为“阵地战”。

    理论武装是党的思想建设的重要保障。其实,对职能部门来说,真想保障劳工合法权益,只要查查加班情况,都心知肚明,为什么就是难有作为呢?(邓海建)责任编辑:王营

  

  《中国记者》杂志

 
责编:
  French.xinhuanet.com | Edition européenne | Edition nord-américaine  
ENGLISH
 
   
 

Algérie/législatives : le scrutin se déroule dans le calme (SYNTHESE)

        French.xinhuanet.com | Publié le 2019-09-21 à 04:46
  编者按  12月18日至20日,中央经济工作会议在北京举行,习近平在会上发表重要讲话,分析当前经济形势,部署2018年经济工作。


(Xinhua)

ALGER, 4 mai (Xinhua) -- Les élections législatives pour le renouvellement des représentants de l'Assemblées populaires nationale (APN) ont pris fin jeudi à 20h00 (19h00 GMT), à l'issue d'une journée de vote qui s'est déroulée dans le calme à l'exception de quelques cas d'irrégularité signalés dans certaines régions de l'Algérie.

Depuis 08h00, heure locale (07h00 GMT), les électeurs algériens se rendaient successivement dans les quelque 53.000 bureaux de vote répartis à travers l'ensemble des 48 provinces du pays pour élire leurs représentants au niveau du Parlement. Aussit?t les bureaux de vote fermés, l'opération de dépouillement a commencé, en attendant que les résultats officiels et définitifs soient comme d'habitude communiqués le lendemain du scrutin par le ministre de l'Intérieur.

Jusqu'à 17h00, le taux de participation au niveau national a atteint 33,53%, a-t-on appris du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, ainsi que de hauts responsables de l'Etat ont tour à tour, accompli leur devoir électoral dans la journée.

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui a annoncé que les électrices et électeurs continuaient d'affluer vers les 12.115 centres de votes comptant 52.734 bureaux pour choisir leurs futurs représentants dans la future législature et l'opération se poursuivait de "fa?on ordinaire".

De son c?té, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a déclaré que les élections législatives se déroulaient "sereinement et normalement" à travers tout le territoire national et que le nombre de saisines parvenues à la HIISE "ne dépasse pas les quinze et concernent toutes la concurrence" entre les listes en lice.

En réalité, des troubles à l'ordre public ou d'éventuelles attaques terroristes à l'intérieur ou à l'extérieur des bureaux de vote ne constituait pas la hantise des autorités politiques et sécuritaires du pays. Le grand défi lors de ce rendez-vous était de convaincre les citoyens à aller voter pour éviter un boycott massif des élections, ont fait remarquer des observateurs locaux.

Dans le fichier électoral, le nombre d'électeurs concernés par les législatives est de 23.251.503 électeurs, dont 45,85% sont des femmes.

L'APN est composée de 462 membres élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans. Elle est composée des principaux partis algériens, soit le Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND), le Mouvement pour la société de la paix (MSP) et plusieurs partis d'opposition dont le Front des forces socialistes (FFS), le Parti des travailleurs (PT) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

Lors des élections du 10 mai 2012, les deux partis au pouvoir (FLN et RND) ont à deux seuls récoltés 291 sièges des 462 à pourvoir.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
french.xinhuanet.com

Algérie/législatives : le scrutin se déroule dans le calme (SYNTHESE)

Publié le 2019-09-21 à 04:46 | french.xinhuanet.com


(Xinhua)

ALGER, 4 mai (Xinhua) -- Les élections législatives pour le renouvellement des représentants de l'Assemblées populaires nationale (APN) ont pris fin jeudi à 20h00 (19h00 GMT), à l'issue d'une journée de vote qui s'est déroulée dans le calme à l'exception de quelques cas d'irrégularité signalés dans certaines régions de l'Algérie.

Depuis 08h00, heure locale (07h00 GMT), les électeurs algériens se rendaient successivement dans les quelque 53.000 bureaux de vote répartis à travers l'ensemble des 48 provinces du pays pour élire leurs représentants au niveau du Parlement. Aussit?t les bureaux de vote fermés, l'opération de dépouillement a commencé, en attendant que les résultats officiels et définitifs soient comme d'habitude communiqués le lendemain du scrutin par le ministre de l'Intérieur.

Jusqu'à 17h00, le taux de participation au niveau national a atteint 33,53%, a-t-on appris du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, ainsi que de hauts responsables de l'Etat ont tour à tour, accompli leur devoir électoral dans la journée.

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui a annoncé que les électrices et électeurs continuaient d'affluer vers les 12.115 centres de votes comptant 52.734 bureaux pour choisir leurs futurs représentants dans la future législature et l'opération se poursuivait de "fa?on ordinaire".

De son c?té, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, a déclaré que les élections législatives se déroulaient "sereinement et normalement" à travers tout le territoire national et que le nombre de saisines parvenues à la HIISE "ne dépasse pas les quinze et concernent toutes la concurrence" entre les listes en lice.

En réalité, des troubles à l'ordre public ou d'éventuelles attaques terroristes à l'intérieur ou à l'extérieur des bureaux de vote ne constituait pas la hantise des autorités politiques et sécuritaires du pays. Le grand défi lors de ce rendez-vous était de convaincre les citoyens à aller voter pour éviter un boycott massif des élections, ont fait remarquer des observateurs locaux.

Dans le fichier électoral, le nombre d'électeurs concernés par les législatives est de 23.251.503 électeurs, dont 45,85% sont des femmes.

L'APN est composée de 462 membres élus au suffrage universel direct pour un mandat de cinq ans. Elle est composée des principaux partis algériens, soit le Front de libération nationale (FLN), le Rassemblement national démocratique (RND), le Mouvement pour la société de la paix (MSP) et plusieurs partis d'opposition dont le Front des forces socialistes (FFS), le Parti des travailleurs (PT) et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).

Lors des élections du 10 mai 2012, les deux partis au pouvoir (FLN et RND) ont à deux seuls récoltés 291 sièges des 462 à pourvoir.

010020070770000000000000011100001362578241